La France est championne d’Europe ! (Si on change un peu les règles)

Avez-vous déjà entendu parler du Bâton de Nasazzi, ce trophée virtuel qui se transmet de sélection en sélection depuis 86 ans ?

Le principe est simple et comparable aux règles de la boxe : celui qui bat le champion du monde devient champion du monde. Ainsi, chaque fois que l’équipe nationale de football détentrice du titre est battue en match officiel, elle cède le Bâton de Nasazzi à son adversaire.

La première sélection détentrice du Bâton fut l’Uruguay, à l’occasion de sa victoire contre l’Argentine en finale de la toute première Coupe du Monde de football en 1930. Par la suite, le Bâton a bourlingué sur tous les continents et tomba parfois dans les mains d’équipes pour le moins inattendues (Antilles néerlandaises en 1963, Angola en 2005 ou même Islande en 2001).

À noter que le trophée doit son nom au capitaine de la sélection uruguayenne d’alors : José Nasazzi.

José Nasazzi
José Nasazzi

J’ai trouvé le concept amusant et me suis demandé qui serait champion d’Europe à l’heure actuelle si l’on suivait les mêmes règles que pour l’attribution du Bâton de Nasazzi.

Point de départ et règles

Il convient tout d’abord de fixer un point de départ, c’est-à-dire décider de la première équipe détentrice de ce titre virtuel de champion d’Europe.

Comme pour le Bâton de Nasazzi, il suffit de prendre le premier champion officiel, soit le vainqueur de l’Euro 1960. Il s’agira donc de l’Union Soviétique : il y a 56 ans jour pour jour, l’URSS triomphait de la Yougoslavie en finale de l’Euro 1960 (2-1 après prolongations), emmenée par son capitaine Igor Netto.

Igor Netto
Igor Netto

Ainsi, je me propose de nommer ce trophée virtuel de Champion d’Europe Bâton d’Igor Netto.

Pour que le Bâton d’Igor Netto soit transmis à un autre détenteur, j’ai posé deux conditions :

  • Le prétendant au titre doit battre l’équipe détentrice pendant un match de compétition officielle. (Les règles du Bâton de Nasazzi prennent en compte les matches amicaux, ce que je n’estime pas pertinent puisqu’il s’agit de matches sans enjeu.) De plus, il va de soi que le Bâton d’Igor Netto ne saurait se transmettre qu’entre équipes européennes.
  • Seul est pris en compte le temps réglementaire. En cas de prolongations, le Bâton d’Igor Netto ne change pas de mains. Ainsi, l’URSS sera la première et la dernière nation à s’adjuger le Bâton d’Igor Netto après un match à prolongations.

Maintenant que nous avons établi ce point de départ et ces règles simples, voyons où va se balader le Bâton d’Igor !

Le parcours du Bâton d’Igor Netto de 1960 à 2016

Après s’en être emparé, l’équipe nationale soviétique ne va plus lâcher le titre pendant près de quatre ans : invaincue par une équipe européenne pendant la Coupe du Monde 62 (phases de qualification inclues) et jusqu’en demi-finale de l’Euro 64, elle finira par s’incliner 2 buts à 1 face à la sélection espagnole de José Villalonga.

Sélection espagnole, 1964
Sélection espagnole, 1964

Par la suite, l’Espagne se fera chiper le Bâton par l’Irlande le 5 mai 1965 lors des phases éliminatoires de la Coupe du Monde 66 (défaite 1-0), mais le récupérera à l’occasion du match retour le 27 octobre de la même année (victoire 4-1).

Quelques mois plus tard, l’Espagne tombe dans le même groupe que la RFA lors du mondial de 1966 en Angleterre et s’incline 2 buts à 1. Les nouveaux détenteurs iront jusqu’en finale et rencontreront le pays hôte qui malgré sa victoire après prolongations (4-2) ne parviendra pas à s’emparer du Bâton.

Séléctions anglaise et Ouest-allemande lors de la finale de la Coupe du Monde 1966
Sélections anglaise et Ouest-allemande lors de la finale de la Coupe du Monde 1966

Moins d’un an plus tard, en mai 67, la Yougoslavie bat la RFA lors d’un match aller des éliminatoires de l’Euro 68, mais la RFA récupérera le bâton quelques mois plus tard à l’occasion du match retour en octobre.

S’en suit une très longue domination de la RFA qui détiendra le Bâton jusqu’en juin 1978 ! Seuls la RDA et les Pays-Bas parviendront à le reprendre mais ne le conserveront respectivement que 8 et 7 jours.

A noter que la RFA conserve le Bâton lors des demi-finales du mondial 70, battue par l’Italie 4 buts à 3 après prolongation (1-1 à l’issue du temps réglementaire). Maigre consolation après avoir perdu le match du siècle !

Par la suite, le football européen va s’avérer beaucoup plus ouvert puisque le Bâton naviguera entre de nombreuses équipes : Autriche, Portugal, Belgique puis de nouveau RFA lors de la finale de l’Euro 1980.

Mais 12 ans après avoir échoué à s’emparer du Bâton, l’Italie est sacrée championne du monde en 1982 après s’être imposée 2 buts à 1 face à la RFA et s’adjuge ainsi le Bâton. (C’est bien fait pour Schumacher ! Battiston est vengé.)

Le Bâton se promènera ensuite en Roumanie et en Tchécoslovaquie. Puis la Suède s’imposera en septembre 1983 face à la Tchécoslovaquie, ce qui ne fut toutefois pas suffisant pour se qualifier pour l’Euro 1984 et priva donc du Bâton la France, championne d’Europe officielle.

Le Bâton retrouvera ensuite une dernière fois la RFA après avoir transité au Portugal, de nouveau en Suède et Tchécoslovaquie puis en Finlande. En Juin 1991, l’Allemagne réunifiée, héritière des titres de la RFA et donc du Bâton, se fait subtiliser ce dernier par le Pays de Galles lors des phases éliminatoires de l’Euro 92 mais le récupère 133 jours plus tard avant de l’abandonner aux Pays-Bas lors du premier tour du même Euro.

Entre 1992 et 2000, le Bâton se promène pas mal : Norvège, Turquie, Suisse, à nouveau Turquie, Croatie, Portugal, République Tchèque, République Fédérale de Yougoslavie, Espagne, Chypre (Eh oui ! pendant 35 jours), Autriche, Espagne, puis s’offrira une petite partie de flipper dans le groupe C de l’Euro 2000 : Norvège (5 jours), RF Yougoslavie (3 jours) et retour en Espagne, uniquement pour être chipée 4 jours plus tard en phases finales par… La France ! Qui s’imposera en finale et sera alors Championne du monde, Championne d’Europe et détentrice du Bâton d’Igor Netto ! Pas mal, non ?

France-Euro-2000

La France conservera le bâton deux ans durant avant de le céder au Danemark pendant la Coupe du Monde 2002. Danemark qui se le fera subtiliser 4 jours plus tard par l’Angleterre, qui le gardera jalousement près de deux ans.

Battue par la France lors du premier tour de l’Euro 2004, l’Angleterre cède le Bâton à ses voisins d’Outre-Manche qui n’auront guère le temps de savourer puisque la Grèce s’en emparera lors des Quarts de Finale, sur sa route vers le titre officiel.

665071_w2

Par la suite, le Bâton d’Igor Netto fera une petite excursion en Albanie et en Géorgie avant de s’installer en Ukraine pendant un an, puis en Turquie, qui le perdra quatre jours durant au profit de la Suisse avant de le récupérer lors du match retour des barrages de la Coupe du Monde 2006. La Turquie ne se qualifiera pas pour autant et gardera le bâton à la maison, tranquille, pendant le mondial.

Les détenteurs suivant seront la Bosnie-Herzégovine, la Moldavie, la Lettonie et la Grèce, puis la Suisse, l’Angleterre et l’Italie s’en empareront longuement à tour de rôle.

Euro 2016 : le Bâton change deux fois de maître, et on n’espère pas trois fois !

C’est donc l’Italie qui se présente, bâton d’Igor Netto en main, à l’Euro 2016 en France. L’Italie assure mais trébuche lors de son dernier match de poule face à l’Irlande. Cette défaite sans gravité pour la suite du parcours italien permet toutefois aux irlandais de s’emparer du Bâton.

Et qui donc a battu l’Irlande en huitièmes de finales ? La France, bien sûr !

Nous voilà donc Champions d’Europe virtuels depuis 13 jours ! En espérant que le titre officiel suivra…

Mise à jour du 13 juillet 2016 : C’est donc loupé pour le titre officiel. Mais la France conserve le Bâton d’Igor Netto puisqu’elle ne s’est pas inclinée pendant le temps réglementaire.

Bravo les Bleus ! On vous retrouvera avec bonheur en Russie !

 

logo-fiers-dêtre-bleus-FFF-EURO-2016

 

Palmarès par sélection :

Rang Nation Plus longue série (en jours) Durée totale de possession (en jours)
1 Allemagne (RFA inclue) 1008 6185
2 Angleterre 1376 2105
3 Espagne 630 1662
4 URSS 1442 1442
5 Turquie 563 1440
6 Italie 739 1018
8 Suisse 692 829
7 République Tchèque (Tchécoslovaquie inclue) 693 962
9 France 716 740
10 Suède 357 693
11 Norvège 413 418
12 Portugal 336 403
13 Moldavie 360 360
14 Finlande 357 357
15 Ukraine 329 329
16 Autriche 168 315
17 Belgique 249 249
19 Irlande 175 180
18 Yougoslavie (R.F. de Yougoslavie inclue) 157 194
20 Pays de Galles 133 133
21 Grèce 71 106
22 Pays-Bas 93 104
23 Bosnie-Herzégovine 102 102
24 Chypre 35 35
24 Géorgie 35 35
26 Roumanie 29 29
27 Croatie 8 8
27 RDA 8 8
29 Albanie 4 4
29 Danemark 4 4
29 Lettonie 4 4

Le tableau complet :

(Cliquer sur l'image pour zoomer.)
(Cliquer sur l’image pour zoomer)

La frise récapitulative :

fRISE
(Cliquer sur l’image pour zoomer)

Laisser un commentaire (attention : les fautes de français seront traquées et corrigées sans pitié !)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s